Bâtiment neuf : l’exécutif met la com’ avant les normes

Le gouvernement a dévoilé le 24 novembre 2020 les contours de la future réglementation environnementale pour les logements neufs (RE2020). Si la communication ministérielle insiste sur l’exclusion du chauffage au gaz, de nombreux seuils restent à fixer pour en faire une réglementation ambitieuse.

Annoncée dans la loi Grenelle II de 2010, confirmée dans la loi de transition énergétique de 2015, expérimentée via le label E+C- depuis 2017, la réglementation environnementale entrera finalement en vigueur à l’été 2021.

Le chantier a été long, mais la construction neuve peut désormais entrer dans un nouveau paradigme, ont annoncé Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon le 24 novembre : l’idée n’est plus seulement de réduire la consommation d’énergie des bâtiments, mais de viser la décarbonation des énergies et des modes de construction ainsi que de se préparer aux vagues de chaleur de plus en plus récurrentes.

La fin des énergies fossiles en 2024

« Le Haut Conseil pour le Climat a mis en avant l’exemplarité de la Suède dans son récent rapport sur la rénovation énergétique. Ce constat ne peut plaider qu’en faveur d’une future RE2020 ambitieuse », a souligné Barbara Pompili avant de dérouler un panel de mesures censées incarner la « détermination » de l’exécutif.

Pour décarboner l’énergie utilisée, la RE2020 fixe pour la première fois […]


>> Lire la suite sur Contexte (accès Premium)