Nucléaire : la Cour des comptes révise à la hausse la facture réelle de l’EPR

L’institution a réévalué de 12 à 19 milliards le coût du réacteur construit à Flamanville. Devant l’ampleur des dérapages financiers et calendaires, les magistrats invitent EDF et le gouvernement à plus de sérieux sur les modalités de lancement de cette nouvelle génération.

Il y a dix jours à peine, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire appelait à ne pas «fragiliser nos atouts stratégiques, dont le nucléaire». Raté ! Un rapport de la Cour des comptes sur la filière EPR montre de manière stricte et clinique que le fiasco de ce réacteur de nouvelle génération dure depuis déjà trente ans. Et puisque la Cour des comptes, c’est d’abord le pouvoir des chiffres, elle commence par réviser fortement à la hausse le véritable coût du projet français de Flamanville […]

>> Lire la suite sur Libération (9 juillet 2020)