RTE se plaint du manque de fiabilité de l’effacement

Le gestionnaire de réseau déplore la moindre fiabilité des effacements de consommation pour l’équilibrage du réseau par rapport aux moyens de production. Justement, la concertation est en cours pour définir les règles du prochain appel d’offres « effacement ».

Les mots sont sévères et les chiffres accablants. Dans son dernier diagnostic sur la sécurité d’approvisionnement de la France en électricité, RTE égratigne sérieusement la filière effacement, donnant même l’ « alerte sur la fiabilité de ce levier et sur sa contribution à la sécurité d’approvisionnement ».

En 2017, plus des trois quarts des opérateurs d’effacement actifs auraient été concernés par des « défaillances d’ampleur significative lors des activations de leurs offres », selon le gestionnaire de réseau. « Début 2018, des refus d’activation de l’ordre de 50 % de la capacité contractualisée ont été constatés. »

En tout, quelque 2 700 MW d’effacement sont théoriquement mobilisables, mais…

>> Lire la suite sur Contexte (accès premium)

Une réflexion sur “RTE se plaint du manque de fiabilité de l’effacement

Les commentaires sont fermés.