Energies marines : les régions face aux turbulences gouvernementales

Incitées par l’Etat, les régions littorales ont parié plusieurs centaines de millions d’euros sur l’émergence d’une filière industrielle liée aux énergies marines renouvelables. Pourtant, c’est l’arbitraire du gouvernement qui leur donne aujourd’hui des sueurs froides.

Depuis le lancement, au début de la décennie des premiers appels d’offres éoliens en mer, les régions du Grand Ouest se sont massivement investies pour accueillir sur leur territoire les bases arrières d’une nouvelle industrie alors pleine de promesses. Mais depuis quelques mois – et alors que les collectivités aménagent à leur frais sur les ports de Brest, Cherbourg ou Saint-Nazaire – l’actuel gouvernement fait planer son bon-vouloir comme une epée de Damoclès […]

 

>> Retrouvez l’article sur La Gazette des Communes (accès premium)